Games Connection
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Games Connection


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

 

 Ju-on

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Keikun
Samuraï
Samuraï
Keikun


Masculin Nombre de messages : 1966
Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2006

Ju-on Empty
MessageSujet: Ju-on   Ju-on EmptyLun 19 Juin - 18:40

Chose promise, chose due, je vous ressort ce que j'avais écrit sur un autre forum à propos de cette saga :


Tout d'abord je vous présente un peu cette saga :
Composée de 4 films (s'en compter le remake américain The grudge...). Tout commence d'abord par un premier téléfilm d'une heure 15 environ où le ton est donné d'emblé. Ici même si le scénario est souvent critiqué, il est clair que l'intention principale est de donner une peur bleue au spectateur. Pour se faire on reprend le thême de la "maison hantée et frappée par un sort" ce sort est issue de la haine engendrée par un meurtre terrible prenant place dans une petite maison japonaise où un homme assassine sauvagement sa femme, son fils et son chat.
Quiconque aura un lien avec cette maison par la suite trouvera la mort dans d'atroces souffrance et subira un tourment causé par les apparitions des spectres du fils (Toshio) et de la femme (Kayako, étrange ressemblance avec Sadako) assassinés.
Ainsi, le prénom de la victime sera inscrite sur l'écran très sobrement et on observe doucement à sa "mise à mort".
Bien que els morts soient pour la plupart macabres, le film n'use pas d'effets spéciaux ou de gore pour faire peur mais bien d'effets flippants.
Bien que les actions soient parfois très prévisibles, on se cramponne au siège, sachant presque d'avance comment tout se passera mais malgré cela, on tombe dans le panneau indéniablement grâce à la mise en scène de Takashi Shimizu. (par exemple pour la scène très réussi où l'on découvre Kanna sans sa machoire.)

Malgré tout, le scénario n'est pas totalement laissé de côté puisqu'on peut suivre une trame intéressante qui nous permettra d'en apprendre plus sur l'origine de la malédiction.
C'est ainsi qu'un second téléfilm verra le jour mais dont les 30 premières minutes sont empruntées au premier téléfilm et où on a droit à 40 magnifiques autres minutes.

Avec la renommée des deux premiers episodes, va être filmé deux films cette fois ci pour le cinéma, avec donc des opportunités différentes et de meilleure qualité visuelle.
Et là on a droit à deux épisodes où le scénario n'est plus mis en arrière plan (Shimizu a un montage très déstabilisant plusqu'il mélange les périodes très approchées déstabilisant compéltement le spectateur)
Ces deux épisodes sont néanmoins éprouvants (moralement Laughing) notamment avec leurs fins tantot extreme tantot poétique.

En tout cas, amateur de cinéma asiatique, saga à voir d'urgence.
Moi j'ai vu tout cet aprem en VOSTA mais j'ai traduit les sous titres en français, je me rematerai ca.

Sinon les japonais sont beaucoup plus réceptifs que nous à ce genre de peur puisque faisant directement référence à leurs "croyances". Beaucoup de correspondantes m'ont avouées de pas pouvoir voir ce genre de film puisqu'étant trop effrayant.

Pour moi, Ju-on est le genre de film non pas horrifique à l'extreme mais horriblement angoissant à long terme pour peu que l'on soit de nature craintive et paronoïaque. Ces apparitions fustives et autres plans issue de la mise en scène soignée nous ferons parfois peur jusque dans la vie réelle. Il est donc plus angoissant qu'un quelconque film de serial killer où la seule chose que l'on pourrait craindre est la peur du serial killer.
Ici, on peut voir des spectres surgir de nul part et la séquence avec le miroir je promet de m'en souvenir longtemps Laughing


A propos de the grudge :

The grudge n'est pas forcément le plus mauvais de la saga mais il s'en éloigne juste. Bien que dirigé par le même réalisateur et en gardant ce pays (ce qui n'est pas le cas du remake de Ring, excepté pour le second, réalisé par Hideo Nakata)
On garde donc bien l'esprit et le thême de la saga, on reprend même le scénario et des séquences de tous els episodes de la saga (bien que dans le genre compilation on aurait pu faire beaucoup mieux...)
Bien que The Grudge est peut être plus terrifiant puisqu'utilisant systématiquement une peur un peu en "traitre" et avec des spectres plus terrifiants (à l'exception de Toshio qui perd énormément de sa force et de Kayako qui délaisse son humanité)
Mais même s'il peut effrayer d'avantage il perd énormément de sa puissance et son aspect si asiatique pour des plans plus "américains".
Peu sont ceux ayant vu toute la saga et aimant The grudge pour preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Tuân
Modérateur
Modérateur
Tuân


Masculin Nombre de messages : 2174
Age : 40
Localisation : Saigon - On the Real, where the crab n***as know the Deal
Date d'inscription : 15/06/2006

Ju-on Empty
MessageSujet: Re: Ju-on   Ju-on EmptyLun 19 Juin - 20:56

Nice nice, je ne savais pas qu'il existait plusieurs épisodes de ce Ju-On. Deux potes partis en Malaisie l'avaient vu là-bas et n'arrêtaient pas de me dire que c'était le pire film d'horreur qu'ils n'aient jamais vu. Malheureusement, je n'ai justement vu que The Grudge, le remake ricain qui m'aura tout de même bien traumatisé...

Faudrait que je me penche sur les autres. Mais cela dit, j'avais préféré la version ricaine de The Ring... Serais-je également victime de la prout attitude si je mate les Ju-On ?...
Revenir en haut Aller en bas
http://hollaback.over-blog.com
Keikun
Samuraï
Samuraï
Keikun


Masculin Nombre de messages : 1966
Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2006

Ju-on Empty
MessageSujet: Re: Ju-on   Ju-on EmptyLun 19 Juin - 21:06

Disons que certaines personnes sont plus apeurés par le gore, le truc qui te choque sur le moment pour ainsi dire, avec ce genre de film, la sauce peut prendre ou non, on peut être choqué ou non par les images mais une chose est sure, chaque chose reste dans l'inconscent et terrifie bien après la vision du film ! C'est moins le cas pour Ring que pour Ju-on.

Je pense que si tu as apprécié the grudge et que ce genre de film t'attire tu ne pourras qu'aimer la saga. Perso, ca m'a obsédé pendant semaines, j'adore cette saga et j'y vous un véritable culte !

Ju-on : the grudge et ju-on : the grudge 2 sont tout simplement magnifique !
Les téléfilms sont un peu en dessous mais peuvent être indispensable si vous voulez vraiment comprendre tout. (c'est de ju-on que sont tirés la scène du grenier et celle de la machoire décollé) La scène du grenier est plus terrifiante dans le remake mais en revanche, la scène de la machoire est magnifique dans le téléfilm ! Avec une tension à son paroxysme lorsque Kana est montrée !
Revenir en haut Aller en bas
Tuân
Modérateur
Modérateur
Tuân


Masculin Nombre de messages : 2174
Age : 40
Localisation : Saigon - On the Real, where the crab n***as know the Deal
Date d'inscription : 15/06/2006

Ju-on Empty
MessageSujet: Re: Ju-on   Ju-on EmptyLun 19 Juin - 21:10

J'avais lu une excellente interview du réalisateur japonais de The Ring dans AnimeLand qui parlait de l'adaptation manga et des mangas mettant en avant l'imaginaire dérangeant nippon (genre Spirale, etc). Il disait que dans ce genres de productions, la peur était beaucoup plus développée que dans un film d'horreur classique ou la peur est incarné en une créature ou encore un psychopathe. Dans les films nippons, c'est l'absence, l'immatérialité de la peur qui fait qu'on ne peut la saisir enitérement, d'où une impression d'horreur décuplée.

Et c'est on ne peut plus vrai.
Revenir en haut Aller en bas
http://hollaback.over-blog.com
Keikun
Samuraï
Samuraï
Keikun


Masculin Nombre de messages : 1966
Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2006

Ju-on Empty
MessageSujet: Re: Ju-on   Ju-on EmptyLun 19 Juin - 21:25

Exactement cela !

J'ai le coffret de Ring (la saga japonaise) et dedans il y a des interviews interessantes.

Le fait que le "mal" ne soit qu'à demi-personifié est en effet un facteur de "banalisation" du fait, de généralisation en quelque sorte. C'est un peu la vision que j'en ai, mais dans ju-on il y a aussi des scènes qui sont effrayantes par leur aspect physique, l'apparition dans le miroir (qui est seulement esquissé dans The grudge) est pour moi terrifiante dans ju-on : the grudge où on accentue encore une fois le malaise par un plan long et un changement brusque de plan vers quelque chose de naturel en soi et pourtant complétement déstabilisant. Rien que d'y penser ca me glace encore...
Les scènes en rapport avec la haute technologie sont parmis celles qui m'effraie le plus (l'effet ring disons) dans ju-on : the grudge 2 il y en a plusieurs qui sont, je trouve, effrayant (la musique y est souvent pour beaucoup, le son recurrent du specte egalement)

Au niveau de l'image du specte, je trouve que els effets speciaux de the grudge déshumanise complétement Kayako et détruit complétement tout lien affectif qu'on peut eprouver pour elle ! Alors que certains pensent The grudge plus abouti scnariquement je pense plutôt le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Tuân
Modérateur
Modérateur
Tuân


Masculin Nombre de messages : 2174
Age : 40
Localisation : Saigon - On the Real, where the crab n***as know the Deal
Date d'inscription : 15/06/2006

Ju-on Empty
MessageSujet: Re: Ju-on   Ju-on EmptyLun 19 Juin - 21:36

Putain, tu me laisses baba là... Suspect Et dire qu'à 14 ans je ne faisais que fumer des pets et boire de l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
http://hollaback.over-blog.com
Keikun
Samuraï
Samuraï
Keikun


Masculin Nombre de messages : 1966
Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2006

Ju-on Empty
MessageSujet: Re: Ju-on   Ju-on EmptyLun 19 Juin - 22:09

Et te cacher dans des poubelles Razz

J'ai fait quoi enfait ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ju-on Empty
MessageSujet: Re: Ju-on   Ju-on Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ju-on
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Games Connection :: CULTURE :: CINE & DVD-
Sauter vers: