Games Connection
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Games Connection


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Hitoshi Sakimoto

Aller en bas 
AuteurMessage
Urban Defender
Samuraï
Samuraï
Urban Defender

Masculin Nombre de messages : 2316
Age : 52
Localisation : JE SUIS UN RPGJUNKIE d'Alès dans le Gard, ça vous pose un probléme ?
Date d'inscription : 24/01/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyLun 26 Juin - 15:35

Né le 26 février 1969 à Tokyo, Japon
Vit actuellement à : Tokyo, Japon
Etudes : seulement le lycée
Entrée chez Square : 1997, mais resté en freelance
Principales créations : Ogre Battle et Tactics, Final Fantasy Tactics, Final Fantasy XII
Boissons préférées : café et café au lait
Plats préférés : le riz
Musiques préférées : techno, jazz, fusion
Jeux préférés : Team Fortress Classic
Films préférés : Dune, Starship Troopers, Freek the Mighty
Programmes TV préférés : Dharma & Greg
Loisirs : faire du cheval
Sites Internet : http://www.basiscape.com/ http://www6.ocn.ne.jp/~diatonic
Hitoshi Sakimoto Main-photo

Hitoshi Sakimoto est né le 26 février 1969 à Tokyo au Japon. Il a commencé à s'intéresser à la musique dès l'école primaire, puis le collège, où il faisait partie de clubs de musique. Mais ce n'est qu'à 17 ans qu'il a composé son premier thème, sans jamais n'avoir reçu de cours. Il s'agissait d'une musique pour un jeu de tir qu'il avait fait avec des amis.

C'est en faisant ces jeux qu'il a rencontré son grand ami Masaharu Iwata. Lui travaillait chez Bothtec, et lors d'une réunion de conception de logiciels, il a fait la connaissance de Sakimoto, qui n'était encore qu'au lycée. Hitoshi a commencé dans le métier de la musique de jeux dès le lycée, mais ce n'est qu'une fois son diplôme de fin d'études en poche qu'il est vraiment devenu professionnel. Il avait pourtant déjà collaboré à différents projets.

A la fin des années 80, il entre chez Quest et devient compositeur pour la fameuse série des Ogre de Yasumi Matsuno, avec Masaharu Iwata. Il a toujours composé en parallèle différentes OST, car il a décidé de rester en freelance. C'est ce qui rend d'ailleurs sa liste de jeux impressionnante... En 1995, il "collabore" avec Square, puisqu'il compose les musiques d'un jeu édité par la firme : Treasure Hunter G, sur Super Nintendo, accompagné de John Pee, Masaharu Iwata, Toshiaki Sakoda, Yoko Takada, Akiko Goto et Tomoko Matsui. Mais en 1997, c'est un "épisode" de Final Fantasy qui lui est confié avec Iwata : le Tactics, conçu par Yasumi Matsuno sur PlayStation ! Il s'en sort d'ailleurs très bien, grâce aux conseils de Nobuo Uematsu par exemple...

En 1998, il signe une OST assez mémorable : Radiant Silvergun, un shooting game sur Saturn, dont les thèmes sont particulièrement représentatifs du style de Sakimoto. Celui-ci ne revient chez Square qu'en 2000, pour Vagrant Story, sur PSX, un jeu qui a provoqué un bon nombre de réactions positives, surtout à propos de la qualité de la musique ("cinématographiques", pouvons-nous lire dans la presse). Au début 2002, il compose l'OST de Legaia Duel Saga sur PlayStation 2 avec Yasunori Mitsuda et Michiru Oshima. Son style très épique et médiéval passe à la trappe pour des mélodies nettement plus exotiques, ce qui a beaucoup impressionné ! C'est de là que vient l'inoubliable "Lost Forest" que n'importe quel connaisseur peut citer quand on lui parle de Legaia Duel Saga.

Fin 2002, Sakimoto se retrouve, aidé par Mitsuda à la production, à la tête de la composition de Breath of Fire V : Dragon Quarter. Il en profite pour revenir à son vrai style, celui qui le rend si inimitable, non sans rappeler Vagrant Story, avec quelques touches plus électroniques. 2003 marque son grand retour chez Squaresoft, grâce à Final Fantasy Tactics Advance, une OST en collaboration avec Kaori Ohkoshi et Ayako Saso de Super Sweep, mais aussi avec Nobuo Uematsu, qui signe le superbe thème principal. FFTA donne d'ailleurs naissance au white melodies, relaxant à souhait.

Hitoshi Sakimoto, avec Masaharu Iwata et Manabu Namiki, créé en 2003 l'entreprise Basiscape, ayant pour but de concevoir, produire et promouvoir de la musique pour supports multimédias (principalement jeux vidéo). Cette création intervient en même temps que le dévoilement du plus gigantesque projet jamais confié à Sakimoto, en 2004 : Final Fantasy XII !!! Aidé de Nobuo Uematsu pour le thème principal et la chanson, Hitoshi Sakimoto accompagne ainsi Yasumi Matsuno pour offrir un renouveau inattendu à la fameuse série de Square, autant dire que ses fans l'attendent au tournant...

Son style unique, particulièrement remarquable dans Final Fantasy Tactics, Vagrant Story ou Radiant Silvergun, a séduit de nombreux fans, qui espèrent aujourd'hui retrouver Hitoshi le plus possible dans les années à venir. Final Fantasy XII saura sûrement les réjouir, en espérant qu'il y évolue tout en gardant ce style si envoûtant, sans pour autant dénaturer la série. Sacrée tâche !
Hitoshi Sakimoto Photo_sakimoto
http://www.cocoebiz.com/sakimoto/
Revenir en haut Aller en bas
http://videogamesworld.les-forums.com
Urban Defender
Samuraï
Samuraï
Urban Defender

Masculin Nombre de messages : 2316
Age : 52
Localisation : JE SUIS UN RPGJUNKIE d'Alès dans le Gard, ça vous pose un probléme ?
Date d'inscription : 24/01/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyLun 26 Juin - 19:49

Son travail sur l'OST de FFXII est à la hauteur du plaisir que je prend à son écoute I love you .
Revenir en haut Aller en bas
http://videogamesworld.les-forums.com
moggy
Boule de Poils
Boule de Poils
moggy

Nombre de messages : 6160
Age : 38
Date d'inscription : 15/11/2005

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyLun 26 Juin - 23:40

je le connais mal lui, je sais effectivement comme tu l as cité Urban qu il a fait les musiques de FFT FFTA, vagrant story et FFXII, kupo.

malheureusement je n ai pas encore l OST de FFXII qui est formidable m a t on dit, kupo. Very Happy
sinon j ai adoré celles de stella Deux (surtout l opening), kupo. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Urban Defender
Samuraï
Samuraï
Urban Defender

Masculin Nombre de messages : 2316
Age : 52
Localisation : JE SUIS UN RPGJUNKIE d'Alès dans le Gard, ça vous pose un probléme ?
Date d'inscription : 24/01/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyVen 7 Juil - 20:10

Sakimoto ou la symphonie polychromatique


Disponible depuis le 31 mai dans une édition collector luxueuse, la bande originale de Final Fantasy XII aura bluffé beaucoup de monde par sa qualité étonnante, y compris notre ami Killy passé maître dans l'analyse des OST vidéoludiques. Je laisse donc la parole à notre mélomane encore sous le choc de cet album d'exception.

Travaillant avec Yasumi Matsuno depuis leur collaboration originelle chez Quest, Hitoshi Sakimoto a ensuite suivi ce dernier chez Squaresoft, lors de la création de Final Fantasy Tactics, réalisé en grande partie avec l'équipe principale de Tactics Ogre. Un voyage somme toute logique qui a permis à un public bien plus large de connaître la grande valeur de la "Matsuno team" et en particulier des deux compositeurs rattachés à cette dernière, à savoir Hitoshi Sakimoto et Masaharu Iwata. Après le développement de Vagrant Story et la bande sonore signée entièrement de ses mains, l'homme au style sombre et enlevé décida de créer en 2003 une société lui permettant d'acquérir une indépendance en collaboration avec son compère de toujours, à savoir Iwata, ainsi que Manabu Namiki. Nommé Basiscape, ce creuset de talents mêlés est aujourd'hui à l'origine de l'une des bandes sonores les plus stupéfiantes de cette année. Car si Sakimoto est seul crédité sur le document principal de l'OST de Final Fantasy XII, il a toutefois bénéficié de l'apport de son associé Masaharu et de Hayato Matsuo, détenteurs à eux deux d'une dizaine de compositions sur la centaine présente. De même, Nobuo Uematsu, dont l'absence semble décidément impensable dans le cadre d'un FF, s'est chargé de quelques fort bonnes pistes incluant malheureusement la sacro-sainte mélodie chantée, d'ailleurs d'une qualité plus que discutable. Connu pour ses inspirations à la taciture souterraine, Sakimoto était parvenu à la quintessence de ce style dans Vagrant Story, conférant aux simples volutes musicales une matérialité troublante, faisant de cet élément un personnage à part entière, une strate supplémentaire. Sorte de nappe nauséeuse percée d'éclats mystiques transcendants, cet opéra gothique a réussi à transposer un accompagnement en une base. Certes, les compositions de FF Tactics avaient déjà jeté les lignes directrices d'une construction en légères touches subtilement épicées, mais elles n'étaient pas parvenues à créer une cassure aussi franche et révolutionnaire que celle initiée sur Vagrant Story.

Puis, parallèlement à la percée électro-médiéval grandiose de Breath Of Fire Dragon Quarter, sous l'égide de Mitsuda, Sakimoto opéra une montée vers un ton résolument plus aérien, mélangeant avec un bonheur palpable sonorités aiguës et mélodies pétries d'un sentiment profond de puissance "narrative", symbolisant une espèce de conte mélodique. Une impression de légèreté assumée, incluant une noirceur bien évidemment incrustée dans cette "envolée" mais servant de support, sans prendre le pas sur l'émotion. Une évolution se remarquant nettement au sein d'oeuvres telles que Final Fantasy Tactics Advance ou Legend Of Legaia 2, titre dans lequel Sakimoto s'adapte à la sublime cohérence générale en ajoutant son point de vue étonnamment fluide à l'histoire racontée. Semblant emporté par ces nouveaux paysages sonores, le compositeur parvient à faire évoluer son style initié dans FF Tactics sur le terrain vierge de Stella Deus. Véritable tableau soulignant la finesse de thèmes "matures" et profonds, cet ensemble de pistes enchanteresses est également souligné par un Iwata particulièrement inspiré, prenant un ascendant mélodique net et offrant l'une de ses meilleures prestations depuis Baroque et FFT. Charnière stylistique étonnante de maîtrise, l'OST de Gradius V bénéficie d'une sorte de souffle guerrier comprenant des phases tirant vers un électro entêtant et symphonique, pétri de variations sonores discrètes mais ingénieuses, rappelant le travail du compositeur sur Radiant Silvergun. Du moins dans un même souci de puissance rageuse traversée de moments planants et mystiques. Une longue introduction utile pour comprendre correctement l'évolution majeure de Sakimoto, opérée sur la bande sonore de Final Fantasy XII. Enserré par ces couches successives de progression stylistique, le musicien semble trouver avec le dernier RPG Square-Enix en date une sorte d'expiration lui permettant d'exulter sans retenue, livrant quelques-uns des meilleurs thèmes de sa carrière dans une vivacité à la pureté enfantine, transpercée de moments de grâce.

Si les quatre CD de l'OST, d'ailleurs orchestrés différemment pour l'occasion, ne se valent pas en terme de plaisir d'écoute pur, la globalité forme l'une des bandes-son les plus impressionnantes de virtuosité de cette année, voire de l'histoire du RPG. Si l'on peut regretter parfois l'utilisation d'instruments sonnant quelque peu synthétiques, la première chose qui attire l'attention reste la multitude de variations techniques opérées. Brassant en une espèce d'essaim bourdonnant d'inventivité de légers pizzicati, des rythmes orientaux, allant jusqu'à l'utilisation d'un pseudo xylophone crépitant en passant par des nappes de harpe gorgées d'émotions, Sakimoto ouvre des perspectives et des changements de vision divers, dans des remises en question musicales rarement aussi présentes chez lui. Procédant par cassures nettes, les architectures des morceaux comportent ses touches cinématographiques habituelles, posant immédiatement une ambiance et racontant une histoire, sans même l'utilisation de support visuel. Rejoignant Motoi Sakuraba sur ce point précis, Sakimoto entretient cette science de la plongée dans un univers qui ne se défera qu'une fois l'album terminé pour ressurgir subrepticement lors d'une seconde écoute. Au-delà des compositions déstructurées, laissant libre cours à une noirceur saupoudrée de légers copeaux touchants par le biais de l'utilisation d'aigus habilement disposés, le maître d'oeuvre laisse s'écouler de magnifiques pistes orchestrales, à l'image de celle accompagnant la cinématique d'ouverture (le troisième thème du premier CD). Une symphonie aux mouvements fluides se terminant dans une apothéose de choeurs emphatiques et de violons sauvages. Une qualité de composition stupéfiante de richesse au sein d'un héroïsme guerrier à peine retenu.

Parallèlement, de nombreuses pistes, dont la magnifique quinzième du troisième CD, offrent des respirations volatiles, par le biais de l'utilisation d'instruments calmes (hautbois, flûtes) laissant s'écouler une magie quasi tactile. Si les amoureux de Vagrant Story retrouveront nombre de pistes difficilement audibles hors du contexte ludique, définissant uniquement une atmosphère sans communiquer vraiment d'émotions, petites perles d'obscurité oppressantes, ce sont surtout les étapes lumineuses, voire crépusculaires, qui imposent une implication passionnée et un respect émerveillé. Pour terminer, comprenant des thèmes de la grandeur dépressive d'un "Joshua" de VS (voir la piste White Room du CD 3), des compositions destinées aux différents boss d'une puissance chevaleresque inégalée (prenez bien soin d'écouter le thème du dernier combat) ou encore des sortes de clairières mystiques étincelantes, l'OST de Final Fantasy XII est une merveille. Mine à ciel ouvert de sentiments variés, d'excitation jouissive et de cette sensation d'accomplissement, cet ensemble de compositions propulse Sakimoto aux oreilles du plus grand public, qui ne pourra décemment plus le mettre de côté. Si on regrette la relative morosité du second CD, l'intégration de ces pistes au sein du jeu ne choque en aucune manière et leur redonne même une légitimité. Si certains doutaient des capacités d'évolution de Sakimoto, voilà une belle preuve que l'homme a de la ressource. Une OST un tant soit peu inégale donc mais qui transporte dans un univers musical entêtant, prenant, dont on inscrit les mélodies longtemps dans nos souvenirs. A noter tout de même la reprise du thème des Chocobos, assez troublante mais amusante et le clin d'oeil à FFV par le biais de la piste "Battle On The Big Bridge" dédiée aux confrontations avec Gilgamesh. Je vous conseille donc de vous jeter sur ces quatre CD beaux et mystérieux, et si vous le pouvez sur le magnifique coffret collector en édition limitée qui est, de plus, vendu à un prix très acceptable. Tam dam dam dam dam comme dirait Sakimoto.

Killy
Revenir en haut Aller en bas
http://videogamesworld.les-forums.com
Dark Inquisitor
Ninja
Ninja
Dark Inquisitor

Masculin Nombre de messages : 1090
Age : 45
Localisation : Oeil de la Terreur
Date d'inscription : 15/06/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyVen 7 Juil - 21:34

Ben sincèrement, à écouter sans avoir joué au jeu, je trouve l'OST de FFXII tout simplement chiante à quelques titres près. Je suis persuadé qu'en jouant ça passe comme une lettre à la Poste, mais à écouter comme ça à froid, bof quoi. Je trouve les compo de Sakuraba bien plus entrainantes perso.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-inquisitor.com
Urban Defender
Samuraï
Samuraï
Urban Defender

Masculin Nombre de messages : 2316
Age : 52
Localisation : JE SUIS UN RPGJUNKIE d'Alès dans le Gard, ça vous pose un probléme ?
Date d'inscription : 24/01/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyVen 7 Juil - 22:16

Dark Inquisitor a écrit:
Ben sincèrement, à écouter sans avoir joué au jeu, je trouve l'OST de FFXII tout simplement chiante à quelques titres près. Je suis persuadé qu'en jouant ça passe comme une lettre à la Poste, mais à écouter comme ça à froid, bof quoi. Je trouve les compo de Sakuraba bien plus entrainantes perso.
Tu es très exigant niveau OST et en ce qu'il concerne M.Sakuraba je vais bientôt pourvoir juger de la qualité de ses compos pour Valkyrie Profile 2.
Revenir en haut Aller en bas
http://videogamesworld.les-forums.com
moggy
Boule de Poils
Boule de Poils
moggy

Nombre de messages : 6160
Age : 38
Date d'inscription : 15/11/2005

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptySam 8 Juil - 18:28

j adore aussi Sakuaraba Dark, kupo.
et j aimerai me procurer cette OST de FFXII pour me faire une idée, pour voir pourquoi tout le monde la couvre d eloges, kupo. Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Urban Defender
Samuraï
Samuraï
Urban Defender

Masculin Nombre de messages : 2316
Age : 52
Localisation : JE SUIS UN RPGJUNKIE d'Alès dans le Gard, ça vous pose un probléme ?
Date d'inscription : 24/01/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptySam 8 Juil - 21:33

moggy a écrit:
j adore aussi Sakuaraba Dark, kupo.
et j aimerai me procurer cette OST de FFXII pour me faire une idée, pour voir pourquoi tout le monde la couvre d eloges, kupo. Very Happy Wink
Sakuraba moggy SAKURABA I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://videogamesworld.les-forums.com
Dark Inquisitor
Ninja
Ninja
Dark Inquisitor

Masculin Nombre de messages : 1090
Age : 45
Localisation : Oeil de la Terreur
Date d'inscription : 15/06/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyDim 9 Juil - 10:41

moggy a écrit:
j adore aussi Sakuaraba Dark, kupo.
et j aimerai me procurer cette OST de FFXII pour me faire une idée, pour voir pourquoi tout le monde la couvre d eloges, kupo. Very Happy Wink

C'est mal mais comme j'ai toujours un doute avant d'acheter une OST, je la teste en la "trouvant" sur le net... via le logiciel bien connu pour ça (mais si... Emoule). Ce qui fait que je sais que je n'achèterai pas l'OST.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-inquisitor.com
Azertoc
Ninja
Ninja
Azertoc

Masculin Nombre de messages : 1163
Age : 114
Localisation : Sur Internet, à la recherche du Phoenix...
Date d'inscription : 27/01/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyDim 9 Juil - 10:53

Perso je prefaire decouvrir une OST en fesant le jeu en question, c'est toujours le mieu pour apprecier ces musiques.
Une OST que j'avais écouté partiellement sur le net et que je trouvais bien nul a vu son statut completement changer apres que j'ai eu fait le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
http://azertoc.free.fr/
moggy
Boule de Poils
Boule de Poils
moggy

Nombre de messages : 6160
Age : 38
Date d'inscription : 15/11/2005

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyLun 10 Juil - 17:41

oui exact une OST a plus de valeur et de charme si l on connait l univers du jeu dont elle est tiré, kupo Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dark Inquisitor
Ninja
Ninja
Dark Inquisitor

Masculin Nombre de messages : 1090
Age : 45
Localisation : Oeil de la Terreur
Date d'inscription : 15/06/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyLun 10 Juil - 21:10

Ben oui mais non. C'est une oeuvre musicale qui doit pouvoir s'écouter sans avoir joué au jeu. Il y a des OST dont je connais à peine le jeu et dans lesquels je trouve d'excellents morceaux (je jette toujours 90% d'une OST que je trouve inadaptée à une écoute purement musicale). FFXII n'y fait pas exception, pire même, je n'ai trouvé aucun morceau qui me transporte réellement, alors que même dans l'OST de FFVIIAC, plusieurs sont carrément réussis pour moi. Chacun son truc.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-inquisitor.com
francis
Apprenti
Apprenti


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 37
Localisation : fécamp
Date d'inscription : 10/07/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyDim 23 Juil - 19:28

Pour ceux qui doutent de la qualité de l'OST de FF12 je peux vous dire que je la trouve fabuleuse et qu'elle passe très bien en écoute simple (sans jouer au jeu j'entend). Ceci dit, si quelqun n'adhère pas au style de sakimoto, je pense qu'il ne sera pas plus envouté par celle-ci ( enfin tout le monde peu se tromper). Je tiens juste à préciser que le compositeur a gardé son style si particulier et s'est véritablement défoncé... toujours dans son style...

Pour tout ceux que le style de sakimoto ne rebute pas, ruez vous dessus, ce mec est barje, comme saku!

En tout cas j'attend également de pied ferme l'OST de VP silmeria qui va faire très mal (espérons le!). Donnez nous des nouvelles pour ceux qui ont déjà l'OST vol1, je serai curieux de voir vos impréssions (comme tout le monde bien sûr) avant d'avoir l'avis de nos chers rédacteur qui n'arrivera malheureusement qu'à la rentrée.

Boujou
Revenir en haut Aller en bas
moggy
Boule de Poils
Boule de Poils
moggy

Nombre de messages : 6160
Age : 38
Date d'inscription : 15/11/2005

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyLun 24 Juil - 13:42

Dark >> je suis d accord avec toi sur le fait qu on peut apprecier une OST sans avoir joué au jeu ( la preuve, j ai pleiiiiin d OST dont je n ai jamais touché aux jeux dont elles sont tirées), mais je trouve qu une ofis avoir pris connaissance du soft, ça deculple le plaisir de l ecoute, kupo. Very Happy
enfin moi c est mon cas.... Smile


francis >> t inquietes donc pas, jvais la tester cette OST FF12 moi hihihihi kupo Wink
Revenir en haut Aller en bas
francis
Apprenti
Apprenti


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 37
Localisation : fécamp
Date d'inscription : 10/07/2006

Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto EmptyJeu 27 Juil - 18:53

Je ne peux qu' aller dans votre sens, c'est un fait incontestable et mon plaisir en sera décuplé le jour ou je pourrais me mettre à FF12 en français bounce (hé ouais!).

Ta raison mon ptit moggy, fonce dessus!

Vivement l'ost de Valkyrie Silmeria qui est déjà sortie. Je vais pêter un boulon à force de l'attendre drunken
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hitoshi Sakimoto Empty
MessageSujet: Re: Hitoshi Sakimoto   Hitoshi Sakimoto Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hitoshi Sakimoto
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Games Connection :: CULTURE :: MUSIQUE-
Sauter vers: